Pouvez-vous conduire une trottinette électrique sur le trottoir en France?

C’est une question judicieuse. Après tout, cela paraît être la méthode la plus sûre. Pouvez-vous, et devriez-vous, conduire une trottinette électrique sur le trottoir? Dans la plupart des cas, la réponse est non: c’est interdit. Ces dernières années, beaucoup d’articles de presse se sont concentrés sur le danger que représentent les trottinettes électriques pour les piétons, quand elles sont abandonnés sur les trottoirs des grandes villes et qu’elles deviennent des obstacles encombrants. Pire encore, ce sont les blessures subies par les piétons heurtés par des conducteurs de trottinettes. C’est pourquoi la plupart des villes des Etats-Unis et de nombreuses autres dans le monde ont interdit les trottinettes électriques sur les trottoirs.


En France, il est illégal de conduire une trottinette sur le trottoir. Les utilisateurs recevront une amende de 135€ s' ils sont arrêtés pour avoir conduit sur le trottoir. La grande majorité des articles de presse concernant les accidents survenus sur les trottoirs ont souvent pour sujet des compagnies de libre service comme Bird et Lime car, dans la plupart des cas, le fait porte sur des questions compliquées de responsabilité. Qui est responsable lorsqu’un piéton est blessé, le propriétaire de la trottinette électrique ou le conducteur? Dans le cas des trottinettes électriques personnelles comme Unagi, la réponse est assez claire puisque le propriétaire et l'utilisateur sont généralement la même personne. Les conducteurs de trottinettes personnelles assument leur propre responsabilité. Ils sont également beaucoup plus à même de connaître le fonctionnement de leur véhicule et moins susceptible de le laisser couché au milieu du trottoir.


“Deux problèmes ont entaché l’opinion publique largement positive’” au sujet des trottinettes électriques, note Elektrek:”Les blessures, et la conduite sur les trottoirs. Et les deux sont souvent liés." Les piétons âgés et à mobilité réduite sont particulièrement exposés aux trottinettes sur les trottoirs, et font partie du grand nombre de blessés causés par les e-trottinettes. Lime, Spin et d’autres compagnies ont travaillé sur des solutions pour déterminer si les trottinettes sont stationnées ou conduites sur le trottoir, cherchant à alerter les conducteurs et à partager les données avec les gouvernements locaux. Une telle technologie peut dissuader et empêcher une utilisation interdite sur les trottoirs, cependant, les efforts actuels sont coûteux et ne sont encore qu'au stade de tests préliminaires.

A l’heure actuelle, il appartient en grande partie aux conducteurs individuels d'obéir aux restrictions locales, de faire attention aux piétons, et de conduire en toute sécurité et de manière préventive. Cependant, la situation ne se règle pas simplement en mettant les conducteurs de trottinettes hors des trottoirs.

De nombreux utilisateurs estiment qu’il est plus sûr de rouler sur le trottoir pour ne pas avoir à craindre les voitures. Une personne sur une trottinette peut peser 9 à 18 kg supplémentaires en cas de collision, mais une voiture pèsera 1745 kg de plus.

Bien qu’il puisse y avoir plus de risques d’accidents sur le trottoir, les blessures peuvent être beaucoup plus graves dans les accidents de la route, en particulier sur les routes étroites, sans pistes cyclables ou à circulation rapide. En effet, la plupart des décès en trottinette, survenus au cours de leur ascension ces trois dernières années, se sont produits lorsqu’un conducteur a été heurté par une voiture.

Il est également vrai qu’un grand nombre d’accidents de trottinettes sont dus au manque d'expérience et au fait de ne pas porter de casque, deux problèmes endémiques aux trottinettes en libre accès. En effet, elles comptent un grand nombre d’utilisateurs débutants et rendent l’utilisation du casque peu pratique. Les conducteurs qui possèdent leur propre trottinette électrique au lieu d’en louer une ont beaucoup plus d’occasions de s'entraîner à une conduite sûre et de penser a prendre un casque.

Une étude du CDC à Austin, au Texas, a révélé qu’un tiers de tous les accidents de trottinettes électriques impliquaient des conducteurs inexpérimentés lors de leurs premières utilisations.

Lorsque les conducteurs gagnent en confiance en s'entraînant sur leur trottinette électrique avant de prendre la route, respectent le code de la route, utilisent des signaux manuels pour alerter les autres de leurs intentions et portent un équipement de sécurité approprié, leurs chances de se blesser gravement diminuent considérablement. Parce que la circulation piétonne est si imprévisible, rouler sur le trottoir peut augmenter ces chances. Les conducteurs doivent en être conscients et donner aux piétons beaucoup d’espace. Les utilisateurs expérimentés apprennent à éviter les obstacles, et à ne pas en devenir un eux-mêmes.

Bon nombre de ces préoccupations ne s’appliquent pas dans les zones avec peu ou pas de circulation sur les trottoirs et celles avec peu d'infrastructures pour accommoder les petits véhicules. Dans de tels cas, il est parfois nécessaire de rouler sur le trottoir pendant au moins une partie du trajet, ce qui peut s'avérer plus sûr. Les conducteurs doivent utiliser leur jugement mais aussi connaître leurs lois locales. La meilleure façon de savoir si votre ville interdit les trottinettes électriques sur le trottoir est de vérifier auprès de votre préfecture. Les réglementations concernant les trottinettes électriques ont été, au cours des dernières années, incohérentes et sujettes à des changements. Cependant, dans la plupart des grandes villes des Etats-Unis, les trottinettes sont reléguées aux pistes cyclables et au côté droit de la route.


Certains conducteurs, ayant une bonne compréhension des règles, pourront parfois juger nécessaire de se déplacer sur le trottoir. Dans ce cas, ils peuvent choisir de marcher à côté de leur trottinette sur le trottoir sans encourir de contravention, ni d’amende. Une autre solution pourrait être de ralentir à un rythme comparable à celui de la marche ou de marcher à côté de la trottinette, sur un trottoir peu fréquenté, pour dépasser l’occasionnel piéton. Finalement, des questions de réglementation délicates exigent des conducteurs de faire attention à ceux qui les entourent, pas seulement les piétons, mais aussi les voitures qui pourraient être surprises par leurs mouvements.


Ailleurs dans le monde, la situation peut être très différente. L'année dernière par exemple, Calgary a adopté de nouvelles lois sur les trottinettes électriques. Leur usage est maintenant interdit sur les routes et se limite aux trottoirs, sentiers et pistes cyclables, bien que les conducteurs puissent toujours être condamnés à une amende pour avoir bloqué les piétons. Le raisonnement derrière cette loi est d’offrir aux utilisateurs plus de sûreté que sur la route. Cette discussion met en évidence un problème majeur: le manque d’infrastructure pour les modes de transport alternatifs.


“Les rues de la ville doivent être plus sûres et pratiques pour tous les usagers de la route, quel que soit leur âge, leur capacité, ou les moyens de transport qu’ils utilisent,” déclare William Wallace, responsable de la politique de sécurité de Consumer Reports. Idéalement, cela devrait être le cas. Mais c'est très souvent différent dans la réalité. Les trottinettes électriques sont là pour rester, et les villes s’y adapteront au fil du temps. Pour l’instant, les utilisateurs doivent faire preuve de bon sens avant de monter sur un trottoir et toujours donner la priorité aux piétons.